Environnement Numérique de travail Annuaire du personnel de l'Université d'Auvergne UdA Pro: Le réseau pro de l'Université d'Auvergne
Accueil > International > Echanges internationaux
Pr

Echanges internationaux 

Stages cliniques hors métropole figurant au programme de l'enseignement
 

L’Université d’Auvergne et la Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand encouragent la réalisation de stages cliniques hors métropole, dans le but d’observer une pratique médicale différente de celle de la France métropolitaine.

La Faculté de Médecine valide ces stages aux conditions suivantes :

Le stage doit se dérouler dans un centre dont les capacités de formation sont reconnues : locaux, encadrement médical, équipement.
Le stage doit être suivi avec assiduité par l’étudiant qui a son retour doit en apporter la preuve.
Le stage hors métropole ne doit pas interférer négativement avec le bon déroulement des études et celui des examens qui doivent être passés à Clermont-Ferrand

La Faculté de Médecine ne peut apporter d’aide financière ni pour le voyage, ni pour la vie sur le lieu de stage.
La Faculté peut en revanche, par l’intermédiaire des enseignants, aider à trouver un lieu de stage, et donner des conseils sur son déroulement.

Les stages peuvent avoir lieu tout au long du second cycle. Leur durée optimale est entre 1 et 3 mois. Il est préférable de calquer la durée d’un stage hors métropole sur celle d’un stage équivalent en métropole, sinon, l’accord du chef de service dans lequel le stage sera commencé ou poursuivi à Clermont-Ferrand doit être obtenu. Sont encouragés en priorité les stages dans des pays étrangers.
 

Préparation du stage : le projet de stage

L’étudiant souhaitant effectuer un stage clinique hors métropole doit présenter un projet de stage détaillé. Cette règle s’applique pour les étudiants qui bâtissent un projet personnel comme pour ceux qui partent par le biais d’une organisation étudiante.

Le projet indique :
 

1) le lieu, la spécialité médicale, la période
2) l’accord écrit du chef de service d’accueil indiquant qu’il accepte de le recevoir
3) une lettre de motivation expliquant le choix du lieu, de la spécialité, et ce que l’étudiant attend de cette expérience
4) l’étudiant doit, avec l’aide d’un enseignant responsable si besoin, déterminer les objectifs médicaux de son stage
5) la position de l’étudiant, pour la période du stage, par rapport aux stages obligatoires et à ses dates de vacances
6) un curriculum vitae détaillé avec adresse mail
7) la souscription d’une assurance en responsabilité civile et d’une assurance rapatriement
8) la prise en compte des risques sanitaires inhérents au stage : vaccinations, précautions contre le paludisme, précautions contre les accidents d’exposition au sang
 

Le projet de stage peut être commun à plusieurs étudiants, mais il doit être présenté individuellement à l’enseignant chargé des échanges internationaux et comporter un accord écrit individuel du chef de service d’accueil.
L’enseignant chargé des échanges internationaux vérifie la validité du projet (sécurité générale et sécurité sanitaire) et si besoin, conseille le candidat.

La qualité du projet de stage sera mentionnée sur une éventuelle demande de bourse de financement (Fondation de l’Université d’Auvergne, autre…).
 

Accord pour le stage : la Commission Hospitalo-Universitaire

Assiduité
A son retour, l’étudiant doit présenter une attestation du chef de service d’accueil confirmant l’assiduité de l’étudiant et donnant tous renseignements sur son comportement pendant le stage.
L’attestation doit être rédigée sur un papier officiel du service d’accueil, signé du chef de service et munie des tampons réglementaires. Un exemplaire doit être remis à la Faculté de Médecine (scolarité) et une photocopie au Bureau des Affaires médicales du CHU.

Rapport de stage
L’étudiant rédige un rapport de stage présentant son expérience et le remet à l’enseignant responsable des échanges un mois après son retour. Il en fera une présentation orale devant le Doyen, ses professeurs et les autres étudiants à une date fixée par le Doyen. (Réunion : Voir la médecine autrement)
Le rapport comporte 10 pages minimum. Il décrit le déroulement du stage : horaires, activités, encadrement. Il décrit les pathologies observées, leurs diagnostics et leur traitement. L’étudiant s’attache à mettre en évidence les différences qui existent entre ce qu’il a observé et les pratiques médicales métropolitaines. Il souligne les différences socio-économiques influant sur le comportement médical entre le lieu de stage et la métropole (protection sociale, rémunération des acteurs de santé, autres…) L’étudiant peut ajouter tous les renseignements qu’il juge utiles à d’autres postulants stagiaires.
 

Programme ERASMUS


ERASMUS (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) est le nom donné au programme européen qui favorise les échanges d’étudiants entre les universités européennes de la 2ème année de licence (L2) au Doctorat. Les échanges d’étudiants sont organisés dans le cadre d’accords de partenariat entre les universités. Le séjour doit avoir une durée comprise entre 3 et 12 mois.
Ces accords sont négociés UFR par UFR et sur des disciplines spécifiques. Vous devez respecter les termes des accords tels qu'ils ont été conclus.

La note explicative qui suit s'adresse en priorité aux étudiants de DFGSM2 souhaitant partir en DFGSM3.


Où puis-je étudier ?

En Médecine pour l'Université d'Auvergne : à Cologne en Allemagne, à Olomuc en République Tchèque, à Oviedo en Espagne. Vous pouvez aussi rencontrer le coordinateur pédagogique des échanges qui est là pour vous guider dans vos choix pédagogiques.

Préparation linguistique

Vous ne partez pas pour apprendre une langue. Vous partez à l'étranger suivre et valider des enseignements dans une langue étrangère. Il est donc indispensable d’avoir une bonne compréhension de la langue du pays où vous allez étudier. Si jusqu'à présent les certificats de langue (TOEFL, IELTS, etc.) n'étaient pas requis dans le cadre d'un échange ERASMUS, de plus en plus d'universités partenaires les demandent.


Conditions pour participer au programme ERASMUS

Pour pouvoir postuler à une mobilité d'études ERASMUS, vous devez, au moment de votre candidature :
  • être inscrit à l'université d’Auvergne dans le cadre d'un diplôme national (dans le cadre d'un diplôme co-habilité, l'inscription administrative doit être faite à l'Université d’Auvergne)
  • avoir validé la 1ère année de licence : c'est pourquoi les étudiants qui veulent partir durant leur L2 ne pourront partir qu'au 2nd semestre (S4)
  • répondre aux critères de nationalité suivants :
Tout étudiant régulièrement inscrit à l'université d’Auvergne est éligible quelque soit sa nationalité.
Les étudiants étrangers (hors Europe) doivent avoir un titre de séjour en règle durant l'intégralité de leur mobilité.
  • NE JAMAIS AVOIR EFFECTUE UNE MOBILITE D'ETUDES ERASMUS (quel que soit votre établissement d'origine, que vous soyez allocataire ou non)
     
Pour pouvoir partir, après acceptation de l'université d'accueil, en mobilité d'études ERASMUS, vous devez, au moment de votre mobilité :
  • être inscrit à l'université d’Auvergne dans le cadre d'un diplôme national (dans le cadre d'un diplôme co-habilité, l'inscription administrative doit être faite à l'université d’Auvergne)
  • pour les étudiants étrangers hors UE : avoir un titre de séjour en règle en France et dans le pays d'accueil. Attention : Si votre titre de séjour n'est pas à jour en France, vous risquez de ne pas pouvoir pénétrer sur le territoire français à votre retour de mobilité.

Comment candidater ?

1. Démarches à effectuer auprès de votre UFR

Chaque UFR organise la sélection des étudiants qui participeront au programme d'échange Erasmus.
Les procédures de sélection et les dates de dépôt des dossiers sont spécifiques à chaque UFR. Des pièces complémentaires au dossier du Service des relations Internationales de L'Université (voir ci-dessous) peuvent vous être demandées.

Pour en savoir plus : consultez la liste des accords de votre UFR et contactez les correspondants Relations Internationales de votre UFR.

Pour la Faculté de médecine, il s'agit de :
- Pr Franck BACIN : fbacin @chu-clermontferrand.fr
- Pr Vincent SAPIN : vincent.sapin@udamail.fr

Une fois constitué, votre dossier de candidature est examiné par le coordinateur pédagogique de votre UFR.
Les étudiants sélectionnés doivent apporter au Service des Relations Internationales leur dossier de mobilité validé par le coordinateur pédagogique et leur contrat d'études signés et tamponnés. Le « Kit étudiant Erasmus » est en téléchargement sur le site de l’Université d'Auvergne. Ce kit comprend un contrat étudiant, un contrat d’études, une attestation de présence et un rapport de fin de mobilité. Seuls les contrats étudiant et études sont à transmettre au service central accompagnés d’un RIB.

2. Démarches à effectuer auprès du Service des Relations Internationales

Votre dossier de candidature à une mobilité d'études ERASMUS doit être constitué des éléments suivants : Kit Erasmus à télécharger, à imprimer et à signer par l'étudiant et le coordinateur pédagogique de l'échange.

Votre dossier de mobilité doit être déposé complet auprès du Service des Relations Internationales de la Faculté qui le transmettra après validation au service central des relations internationales.

Dates limites de dépôt des dossiers au Service des Relations Internationales
- Pour un séjour d'études prévu au 1er semestre : 30 juillet
- Pour un séjour d'études prévu au 2nd semestre : 30 octobre

NB : Pour certaines universités les dates limites de remise des dossiers sont antérieures aux nôtres,
dans ce cas vous devez apporter votre dossier au Service des Relations Internationales 15 jours avant la date limite du partenaire.

3. Nomination

A réception du dossier validé par le coordinateur pédagogique, le Service des Relations Internationales vous nomme officiellement "Etudiant en mobilité d'études ERASMUS" auprès de l'université partenaire (vous serez en copie du message de nomination).

4. Constitution du dossier d'inscription de l'université partenaire

Vous devrez, en outre, vous procurer et compléter le dossier d'inscription de l'université partenaire (application form) et le leur retourner en respectant les dates limites d'inscription de l'université d'accueil qui varient d'une université à l'autre.

5. Acceptation de l'université d'accueil

Une fois votre dossier envoyé, puis accepté par l'Université partenaire, une lettre d'acceptation (ou mail) vous est envoyée directement. Cette lettre marque l'inscription définitive au programme de mobilité. Elle vous permet d'engager les démarches pour l'achat du billet d'avion, la recherche d'un logement etc.


6. Les inscriptions administratives et pédagogiques à l'université d’Auvergne

Vous devez être inscrit administrativement et pédagogiquement à l'université d’Auvergne avant de partir en mobilité :
Renseignez-vous auprès du Centre de contact, pour connaître les modalités d'inscription administrative (ex : particularité de l'inscription en Master 2 par le logiciel SESAME).
Contactez le secrétariat de votre UFR, pour procéder à votre inscription pédagogique et l'informer de votre départ à l'étranger.


Questions pratiques : logement, assurances, etc…

Logement
L'université d'accueil peut éventuellement vous proposer une chambre sur le campus ou vous aider à trouver un logement. Dans tous les cas, les frais de logement sont à votre charge.


Assurances
Vous munir de la carte de sécurité sociale européenne (à demander à votre organisme de sécurité sociale).
Contracter une assurance accident, rapatriement et responsabilité civile valable à l’étranger pour la durée de votre mobilité (à demander à l’organisme qui vous couvre déjà en France).


Les formalités de visa et de passeport (pour les étudiants de nationalité hors UE)
Les formalités d'obtention du visa varient d’un pays à l’autre. Consultez le plus tôt possible le site du Ministère des affaires étrangères et européennes car certains documents prennent du temps à être délivrés.
ATTENTION : en plus du visa pour pouvoir pénétrer et rester dans le pays de l'université d'accueil, vous devez avoir un titre de séjour valable en France, le temps de votre mobilité (voire plus) pour pouvoir rentrer sur le territoire français à votre retour.
Si un passeport est nécessaire dans le pays dans lequel vous vous rendez, vous devrez veiller à ce que ce dernier soit valable pour la durée totale de votre séjour, voire plus.


Documents à remettre au Service des Relations Internationales AVANT, PENDANT et APRES la mobilité
Avant :
Contrat étudiant.
Certificat de scolarité de l’Université d’Auvergne (si départ au 1er semestre ou pour une année universitaire complète) valable l'année de la mobilité.
Pour les étudiants de nationalité hors UE : titre de séjour valable en France durant la totalité de votre mobilité.

Pendant :
Certificat de présence (à transmettre dès votre arrivée).
Si vous faites des modifications de cours : contrat d'études à refaire signer par le coordinateur et le responsable du diplôme.
Faites remplir votre attestation de fin de séjour juste avant votre départ de votre établissement d'accueil.
Rapport de fin de séjour.

Après :
Relevé de notes.
Attestation de fin de séjour signée par l'établissement d'accueil.
Remettre votre Rapport de fin de séjour (obligatoire pour toute mobilité).


Contact Scolarité:

Bureau des RI
Mme Agnès Daniel
scolarite.medpha.ri@udamail.fr


 

 


 

Clermont Université Université Clermont Auvergne